Un projet Labex Arts H2H
 
en /fr
LE SUJET DIGITAL
2012 - 2016

A la recherche d’Identités des corps numériques
Par Miguel Almiron

Artiste, maître de conférences à l’université Paris-­Est Marne-­la­‐Vallée

Résumé de l'article

Cet article traite de la pratique artistique dans l’art numérique. Il montre comment les artistes inscrivent le corps dans un nouvel espace de création grâce aux nouvelles technologies. Espace hybride, interstice entre l’être et le paraître. Inscription et construction qui donnent naissance à une forme identitaire nouvelle.    


Ces dernières années, le corps est devenu un véritable acteur de la scène artistique contemporaine. Il est désormais un territoire de mutation et présente une nouvelle enveloppe signifiante qui demande à être auscultée et redéfinie. C’est à cette réélaboration, à cette spéculation d’un corps amplifié par des interventions extérieures, que le corps du troisième millénaire est confronté.        


Digitalisé, numérisé, ausculté, détourné, augmenté, ‘prothésé’, désacralisé, ce nouveau corps se dessine dans une dimension inédite, entre le réel et le virtuel.


Il se revêt d’appareils technologiques bouleversant notre vision de l’humanité et c’est dans ces conditions que l’homme -­ artificiel, virtuel, androïde, mutant ou cloné -, manifeste la crise d’identité qui l’habite. Pourrait-­on dire qu’il est un autre corps ? Corps simulacre ? En effet, on peut s’interroger sur l‘identité de cet « écorché », sans chair ni peau. Cette peau, enveloppe protectrice, révélatrice du ‘moi’, passeur des sensations, miroir de l’histoire et des rides du temps, « le plus profond de l’être » comme dit Paul Valery, qui témoigne de l’identité spécifique de l’Homme. Ou par ailleurs, se demander, si le corps est conscience de soi par rapport à l’Autre dans le monde qui nous entoure, qu’en sera-­t-­il de celle-­ci dans un univers virtuel ?    
      
L’espace numérique, qui favorise la création des œuvres artistiques, peut-­il être défini comme « lieu de métamorphose », « interstice », « intervalle » propice à la réflexion sur notre identité ? Les artistes (et scientifiques), en ce qui les concerne, poursuivent leur quête de la transcendance du corps dans le cyberespace et perçoivent une identité nouvelle et mutante qui va, à son tour, les défier.    

 

Notice biographique

Miguel Almiro est artiste et docteur en 'Esthétique, Sciences et Technologies des Arts', option Image Numérique et Réalité Virtuelle. Il est également maître de conférences à l’université Paris-­Est Marne-­la­‐Vallée et membre du Laboratoire LISAA EA 4120.


  

Ajouter un commentaire

Un projet Labex Arts H2H